Infos pratiques

Les groupes ont lieu une fois par mois, le dimanche, de 9h00 à 19h00.

Vous pouvez me joindre pour plus de renseignements :
Sophie Vincendeau
1 rue des Montiboeufs
75020 Paris
(M° Porte de Bagnolet)
+33 6 15 22 97 80
contact@sophie-vincendeau.com

Paul RebillotPaul Rebillot a créé un modèle original et unique de stages de développement de la conscience. Pour lui, notre histoire personnelle est alimentée et colorée par un mythe collectif. Paul Rebillot était particulièrement frappé par la souffrance et la confusion résultant de l'absence de rites de passage importants de la société contemporaine. Il estimait que, sans chamans ou les maîtres des rituels pour les guider, les femmes et les hommes modernes doivent trouver leurs propres chemins solitaires et parfois traumatisants d'une étape de la vie à l'autre. Dès lors, son travail vise à favoriser ce passage.

Paul est né le 19 mai 1931 à Détroit (États-Unis) et mort le 11 février 2010. C’est un des pionniers de la psychologie humaniste aux États-Unis et en Europe, créateur de nombreux séminaires-itinéraires de découverte de soi et de développement personnel, dont le plus connu est Le voyage du Héros.

Le contact avec la culture japonaise lors de son service militaire, et plus particulièrement, la découverte du théâtre Nô influenceront fortement la place qu'il accordera dans son travail au pouvoir du rituel, de la posture et du geste. Il travaillera d’ailleurs avec Mumako, un mime japonais, avec lequel il approfondit le rôle du geste rituel et de la posture pour intensifier l'expression de l'énergie, ce qui constituera un des aspects fondamentaux de son travail.

Il enseignera le théâtre à l'université de Stanford puis, en 1969, il créera à San Francisco The Gestalt Fool Theater Family, à la fois groupe de théâtre expérimental et communauté de vie. C’est à ce moment et grâce à ses rencontres avec Price, Schutz et Campbell, qu’il entreprendra de développer une approche qui combine théâtre, rituel et thérapie. Le travail de Paul Rebillot prendra toute sa place au sein du mouvement du potentiel humain.

En 1972, il travaille avec les médecins et le personnel soignant des hôpitaux psychiatriques de Turlock et Martinez, en Californie. Cette collaboration l'amène à revenir à l'esprit du drame antique envisagé comme processus de guérison. Il reprend la structure du voyage du héros de Campbell.

Son travail se définira à ce moment là, par l’alliance des principes de la Gestalt, du mythe, du mouvement, de la méditation et du le rituel, tout en s'appuyant sur la dynamique des groupes.

En mars 2008, Paul Rebillot met un terme à trente cinq années d'interventions en Europe, mais il continue à prodiguer formation et conseil depuis son domicile de San Francisco. En juin 2009, il est atteint de pneumonie. Après huit mois de combat contre l'insuffisance respiratoire, il meurt chez lui à San Francisco, le 11 février 2010.

Publications

  • The Call to Adventure: Bringing the Héros Journey to Daily Life, Paul Rebillot et Melissa Kay, HarperSanFrancisco, 1993, préface de Stanislav Grof, (anglais)
  • Die Heldenreise: Ein Abenteue der Kreativen Selfsterfahrung, Paul Rebillot et Melissa Kay, traduction d'Anna Lax-Lemeschko et FranzMittermair, Kösel Verlag, 2000, (allemand)
  • The Hero’s Journey: Ritualizing the Mystery in Spiritual Emergency: When Personal Transformation Becomes a Crisis, Paul Rebillot, édité par Stanislav Grof et Christina Grof, Warner Books, 1989, (anglais)

Paul Rebillot a publié des articles dans les magazines suivants :

  • Aux Etats-Unis, Pilgrimage and Liturgy ;
  • En Angleterre, Self and Society et Journal of Biodynamic Psychology ;
  • En France, Psychologie et L’Autre Monde.

Il est intervenu sur la New Dimensions Radio de San Francisco

http://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_Rebillot